Opter pour le régime de micro-entrepreneur peut être la solution de départ.

Des structures existent et permettent un accompagnement de l’auto-entrepreneur, gratuitement ou à moindre coût, avant, pendant et après le lancement de l’activité. 

Lorsque vous définissez votre projet, débute alors un questionnement sur les démarches à suivre.

Auprès de quel organisme dois-je m’inscrire? Dois-je prendre un comptable ?…

Selon votre activité se posera également la question du besoin de locaux, de véhicule professionnel ou des fournitures…

Intuitivement, il vous viendra à l’idée de savoir s’il existe des structures qui proposent un accompagnement pour l’auto-entrepreneur. 

Il est indispensable de bien s’organiser afin de ne pas se perdre dans les démarches et autres obligations. 

Vers qui s’adresser pour se faire accompagner en tant qu’auto-entrepreneur ?

Les organismes d’Etat

Si votre activité est artisanale, vous pouvez vous rapprocher de la Chambre des métiers. Si vous vendez un produit ou un service vous dépendez de la Chambre de Commerce, enfin si votre activité est libérale vous pouvez contacter directement l’URSSAF. 

Ces organismes proposent des réunions gratuites pour les créateurs d’entreprises. Le programme de ces matins-conseils traite aussi bien du statut mais également des possibles aides de l’Etat et des avantages sociaux. 

Vous lancez votre entreprise ? Découvrez le logiciel de gestion et facturation le plus simple !
Découvrez Neofacture, le logiciel de facturation le plus simple pour les entrepreneurs. Idéal pour lancer votre activité, vous pouvez faire très rapidement vos devis et facture, suivre vos dépenses et exporter votre comptabilité. Ergonomique et facile à prendre en main, il est parfaitement adapté aux entrepreneurs. Testez-le gratuitement ici.

Il est bon de savoir que ces organismes d’Etat peuvent être un soutien considérable pour les jeunes créateurs même après la création. 

Le Pôle-emploi organise des ateliers qui vous aiguilleront et vous donneront des dates clés pour les déclarations obligatoires : TVA, bilan…

Les associations

Elles sont un point considérable d’autant plus qu’elles sont formées d’intervenants de corps de métiers différents. Cela permet d’avoir des conseils de professionnels aguéris. 

Ces associations organisent des ateliers à thème autour de matins-business ou déjeuners network gratuitement ou avec une participation financière. 

Le réseau 

Développer son réseau ne semble pas évident au début de la création d’entreprise. Quelque soit votre secteur d’activité, le réseau professionnel est le premier acteur de votre croissance. 

Vous trouverez facilement des dates de réunions sur les réseaux sociaux et autres groupements tels que l’Union Patronale ou l’Adie.

Les espaces de co-working 

Les espaces de co-working sont une réelle opportunité pour tout ceux qui souhaitent parler de leur métier, trouver des partenaires et des clients. Outre le fait d’être des espaces de travail, les coworkings organisent régulièrement des ateliers ou des apéros dinatoires qui permettent de créer un lien entres les acteurs économiques locaux. 

S’entourer permet de ne pas se perdre dans les démarches et de créer son réseau. Des prescripteurs au service de votre réussite !