Chaque année, les entreprises doivent réaliser leur bilan comptable à la clôture de leur exercice. Précieux, ce document financier ne doit pas être pris à la légère : il nécessite une bonne organisation en interne pour être correctement réalisé. Qu’est-ce qu’un bilan comptable ? Comment le concevoir ? Neofacture vous donne les 3 étapes clés à suivre pour réaliser votre bilan comptable annuel.

Le bilan comptable annuel, qu’est-ce que c’est ?

Définition du bilan comptable

Le bilan comptable est l’un des documents financiers qui composent les comptes annuels de l’entreprise. En effet, à la fin de chaque exercice comptable, l’entreprise doit établir ses comptes annuels dont font partie :

  • Le bilan comptable ;
  • Le compte de résultat ;
  • Une annexe légale.

Le bilan comptable est une photographie du patrimoine de l’entreprise à un instant T. Il distingue ainsi :

  • L’actif de l’entreprise, c’est-à-dire tout ce qu’elle possède (les stocks de marchandises, la trésorerie, les créances clients…) ;
  • Le passif de l’entreprise, c’est-à-dire tout ce qu’elle doit à des tiers ou à diverses entités (les capitaux propres, les dettes, les comptes courants d’associés…).

Grâce aux éléments qu’il contient, le bilan comptable est un excellent outil pour évaluer la santé financière de l’entreprise et déterminer sa solvabilité. Le bilan comptable permet non seulement au dirigeant de mieux piloter son entreprise, mais aussi aux partenaires financiers d’apprécier la stabilité financière de sa structure.

👉 Bon à savoir : le bilan comptable doit obligatoirement être réalisé à la clôture d’un exercice comptable. Sauf exception, l’exercice peut prendre fin à tout moment de l’année, même s’il s’achève généralement au 31 décembre. Aussi, les décisionnaires peuvent arrêter la date de clôture en fonction de plusieurs paramètres, comme la période de versements des dividendes, la saisonnalité, ou celle où la trésorerie est la plus élevée.

À quoi sert un bilan comptable annuel ?

Le bilan comptable offre une visibilité claire sur le patrimoine de l’entreprise. Il est donc d’une importance capitale pour le dirigeant qui peut s’en servir pour mieux piloter ses actions stratégiques. En effet, en étudiant les données financières qu’il contient, il peut prendre des décisions parfaitement adaptées à la situation de son entreprise. Plusieurs ratios financiers découlent d’ailleurs du bilan comptable dont :

  • Le taux d’endettement ;
  • Le délai de paiement des créances clients ;
  • Le taux de solvabilité de l’entreprise.

👉 Bon à savoir : le bilan comptable annuel est également utile aux partenaires financiers de l’entreprise qui s’en serviront pour prendre eux aussi des décisions stratégiques conséquentes. Ils pourront ainsi s’appuyer sur les chiffres présentés pour accorder un prêt bancaire à l’entreprise ou réaliser un investissement important par exemple.

Pour analyser finement les informations contenues dans le bilan comptable annuel, il faut toutefois savoir le lire et l’interpréter. On commence par une lecture globale, avant de procéder ligne par ligne pour identifier un éventuel poste à problème.

Réaliser son bilan comptable annuel

Ce sont trois étapes bien définies à suivre pour réaliser un bilan comptable annuel en bonne et due forme. Il faudra ainsi s’occuper de :

  • La saisie des écritures comptables ;
  • La révision des comptes ;
  • L’enregistrement des comptes.

Saisir les écritures comptables

Avant toute chose, vous devez réaliser un inventaire et évaluer quels sont vos stocks à la date de la clôture de l’exercice comptable.

Il faut ensuite identifier les charges et les produits constatés d’avance. Ces derniers sont comptabilisés au sein d’un exercice, mais concernent une période plus importante. Il faut alors les ajuster pour que les montants indiqués concernent uniquement l’exercice comptable en question. À l’inverse, certains produits et charges qui concernent l’exercice peuvent être indiqués dans l’exercice suivant. Pour régler le problème, vous pouvez enregistrer une facture à établir, une charge à payer ou un produit à recevoir par exemple.

Vous pouvez ensuite calculer l’amortissement de vos immobilisations. Pensez toutefois à sortir de l’actif de votre bilan les immobilisations vendues au cours de l’exercice. Il faudra également prendre en compte les provisions réalisées pour couvrir certains risques (non-recouvrement des créances, ou litiges juridiques par exemple).

Réviser les comptes

Pour que le bilan comptable annuel soit validé, il faut que certains comptes soient justifiés. C’est principalement le cas :

  • Des comptes clients et fournisseurs pour lesquels il faut faire une demande de confirmation des soldes auprès des tiers ou mettre en place un livre auxiliaire des mouvements non lettrés ;
  • Des comptes de trésorerie pour lesquels il faut établir un état de rapprochement bancaire ;
  • également des comptes sociaux, pour lesquels il faut procéder au rapprochement entre les sommes figurant en comptabilité et les bordereaux de charges ;
  • et enfin, des comptes fiscaux pour lesquels il faut effectuer un cadrage TVA.

Une fois que les contrôles et les révisions ont été effectués, tout le travail réalisé doit être documenté. Différents documents pourront être rangés dans vos dossiers, tels que les échéanciers d’emprunt par exemple.

Déposer les comptes annuels

Après avoir révisé les comptes, le bilan comptable annuel ainsi que le compte de résultat et l’annexe doivent être édités.

Le bilan, tout comme le compte de résultat, doit être présenté de manière détaillée. Toutefois, il est possible de les présenter sous une forme simplifiée lorsque deux des trois conditions suivantes sont remplies :

  • Le total du bilan est inférieur ou égal à 4 000 000 € ;
  • Le total du chiffre d’affaires est inférieur ou égal à 8 000 000 € ;
  • Le nombre de salariés est inférieur ou égal à 50.

👉 Bon à savoir : vous pourrez aussi opter pour une présentation développée sur option.

Une fois établi, le bilan comptable annuel doit être déposé, en même temps que les autres documents, auprès du Greffe du tribunal de Commerce du lieu où est située votre entreprise. Vous disposez d’un délai d’un mois suivant l’Assemblée générale qui a approuvé les comptes annuels . Le délai passe à 2 mois si vous décidez de déposer vos comptes annuels par voie électronique.

Qui peut procéder au bilan comptable annuel ?

Le bilan comptable annuel peut être réalisé soit par :

  • vous-même ;
  • votre comptable :
  • Un expert-comptable mandaté.

Si vous vous chargez vous-même de votre bilan comptable annuel, vous pouvez vous servir d’un logiciel de comptabilité adapté pour le générer à partir des informations renseignées. Il faut toutefois faire attention aux erreurs qui pourraient engendrer des pénalités ou des amendes. Si vous décidez de vous lancer seul, il vous faudra de solides connaissances en comptabilité pour établir un bilan comptable en bonne et due forme.

Si vous bénéficiez des services d’un comptable, vous pouvez lui demander de se charger de votre bilan comptable annuel. Il pourra réaliser votre bilan, mais il ne pourra pas certifier vos comptes annuels : il faudra faire appel à un expert-comptable.

Enfin, si vous décidez de mandater un expert-comptable, vous aurez affaire à un professionnel qui pourra à la fois préparer votre bilan annuel et certifier vos comptes en suivant.

Source : libeo