Après le 03 février 2020

Depuis le 3 février 2020, Uber Eats s’est domicilié en France. Désormais, vous êtes, en tant que coursier, direc­te­ment pres­ta­taire de ser­vices pour Uber Eats. Vous n’êtes donc plus soumis à des frais de ser­vices pour la décla­ra­tion de votre chiffre d’af­faires.

Ainsi, lors de votre déclaration de chiffre d’affaires, il vous suffit maintenant de décla­rer ce que vous recevez sur votre compte ban­caire.

Avant le 03 février 2020

Contrairement à d’autres plateformes, Uber Eats n’est pas votre client, mais un fournisseur de service. C’est lui qui vous aide à obtenir des courses en contre partie d’une rémunération sur votre chiffre d’affaires. Vos clients sont donc en réalité les restaurants et non Uber Eats.

Comment lire vos factures Uber Eats ?

Preuve en est, la liste des factures qu’Uber Eats met à votre disposition sur votre profil partenaire: ouvrez-en une, la facture est belle est bien éditée en votre nom (cf la mention “Facture émise par Uber Portier B.V. au nom de”). En somme, ce qui est facturé en votre nom est donc signe de votre chiffre d’affaires.Charges Uber Eats pour les coursiers: que doit-on déclarer exactement ?


Vous devez déclarer votre chiffre d’affaires et non votre bénéfice (chiffre d’affaires – charges). À savoir qu’en tant que micro-entrepreneur, vos charges ne sont pas déductibles, puisque vous êtes imposés sur votre CA et non sur votre bénéfice.

Un exemple concret des charges Uber Eats à déclarer

Exemple de charges à déclarer sur la base d’une course de 1.5km avec la nouvelle tarification.

Nouvelle tarification

Facture en votre nom auprès du restaurant X4,28€ TTC
Frais Uber Eats 5%-0,21€ TTC
Réception de votre bénéfice sur votre compte bancaire4,06€ TTC
Montant total à déclarer4,28€ TTC

Ancienne tarification

Facture en votre nom auprès du restaurant X5,60€ TTC
Frais Uber Eats 25%1,40€ TTC
Réception de votre bénéfice sur votre compte bancaire4,20€ TTC
Montant total à déclarer5,60€ TTC

Vous recevez 4,20€ sur votre compte bancaire, mais votre chiffre d’affaires est de 5,60€, et non de 5,60€. Vous déclarez donc le montant avant commission (ici 5,60€) et payez les charges et impôts sur ce montant. La même mécanique s’applique à la nouvelle tarification, mais avec des frais de service bien moins importants.

N’hésitez pas à consulter notre article sur la rémunération des coursiers chez Uber Eats afin de bien comprendre toute la mécanique. Malgré les apparences, votre chiffre d’affaires final sur la course ci-dessus en exemple sera supérieur une fois vos cotisations sociales et votre TVA payée.

Des contrôles fiscaux à venir

En parlant de contrôle fiscal, sachez que dès 2020, Uber Eats va déclarer à l’administration fiscale l’ensemble des factures qu’il à émis en votre nom en 2019. La différence entre vos déclarations et leur déclaration sera donc facile à détecter.

Vous n’avez pas envie de calculer vous même, ou vous avez un doute ? Pas de panique, vous retrouverez un récapitulatif fiscal sur votre profil partenaire qui récapitule votre chiffre d’affaires à déclarer.

Sur ce récapitulatif, il vous suffit d’additionner les deux lignes « Total » qui sont dans l’encadré « Tarification » et « Détail des autres revenus ». Vous obtenez alors votre chiffre d’affaires du mois. C’est bel et bien ce chiffre qu’Uber transmettra à l’administration fiscale.

Source: lescoursiersfrancais