Vous avez un projet entrepreneurial mais vous hésitez à vous lancer dans l’aventure ? La peur de quitter son emploi, la gestion d’une entreprise ou le poids des démarches peuvent être un frein à l’entreprise. Pourquoi ne pas envisager le statut de micro-entrepreneur ?

Ce statut offre une simplicité et une souplesse dans le lancement et la gestion de votre activité. Des avantages aux démarches en passant par les conditions, on vous explique tout ce qu’il faut savoir avant de devenir micro-entrepreneur.

Quels avantages pour le statut de micro-entrepreneur ?

Parmi les grands avantages de la micro-entreprise, il est possible de relever :

  • Une simplicité de gestion comptable : le micro-entrepreneur n’est pas soumis aux règles de comptabilité classiques. Il doit simplement tenir un livre de recettes, conserver toutes ses pièces justificatives et, si besoin, tenir un registre récapitulatif d’achats.
  • Des avantages sociaux : le règlement des cotisations et des contributions sociales se fait en une seule fois. Le micro-entrepreneur peut choisir un paiement trimestriel ou mensuel. Les cotisations sont calculées en fonction du chiffre d’affaires. Ainsi, l’entrepreneur n’a aucune cotisation à payer les mois où il n’a pas d’activité.
  • Des avantages fiscaux : les micro-entrepreneurs n’ont pas à facturer de TVA, il n’y a donc pas de différence entre leurs prix HT et TTC.

Attention : en contrepartie, ils n’ont pas la possibilité de déduire la TVA de leurs achats!

  • Souplesse du statut : il est possible de bénéficier du statut de micro-entrepreneur pour l’exercice d’une activité principale ou complémentaire. Aussi, il est par exemple possible de cumuler l’entreprenariat avec un statut de salarié ou d’étudiant.

Quelles sont les démarches à effectuer ?

Pour devenir micro-entrepreneur, il est nécessaire de remplir une déclaration micro-entrepreneur. Cette déclaration prend la forme d’un formulaire Cerfa à compléter avec des informations vous concernant et concernant votre activité.

Une fois ce document rempli, vous devez réunir et déposer les documents suivants auprès du Centre de formalités des entreprises compétent :

  • La déclaration de micro entreprise (Cerfa P0) ;
  • Une pièce d’identité ;
  • Une déclaration de non condamnation (DNC) ;
  • Un justificatif de domicile.