La gestion des clients et fournisseurs doit répondre à des besoins très spécifiques de l’entreprise. Pour faire face à la concurrence, elle doit aussi prendre en compte l’évolution des technologies.

Les outils de gestion de sauvegarde de données se présentent sous deux formes : des logiciels installés en local, ou sous forme d’abonnement mensuel à des services en ligne (cloud).

Pourquoi utiliser des logiciels et services en ligne, pour la gestion et la sauvegarde ?

De la TPE jusqu’aux grands comptes, les entreprises utilisent des logiciels de comptabilité, de CRM (Gestion de la Relation Client) et mettent en place des plans de sauvegarde des données essentielles pour être plus réactives et anticiper les dommages d’une panne ou d’une attaque informatique.

Comment mettre en œuvre un projet de transformation numérique de la gestion commerciale ?

– Evaluez le périmètre des besoins à couvrir en termes de solutions numériques pour la comptabilité, la fonction commerciale, le suivi de la relation client. Quantifiez les pertes de temps induites par des outils obsolètes et le travail manuel nécessaire à chaque tâche (saisie, tri, etc.).

– En fonction de la taille de l’entreprise et de vos objectifs, dressez la liste des applications répondant à vos besoins dans chacun des métiers. Si vous traitez des milliers de factures par mois, mieux vaut s’adresser à un intégrateur de solutions logiciels et au besoin, d’infrastructures informatiques.

– Evaluez le budget nécessaire. Un nombre croissant d’entreprises s’abonne à des solutions en cloud dont la facturation dépend du volume effectivement consommé. Par exemple, l’abonnement mensuel à un logiciel de CRM varie selon le niveau de service entre 25€/mois à 300 €/mois.

Avant de débuter

Une sauvegarde de toutes les données essentielles (coordonnées clients, devis, factures, etc.) est impérative. La sauvegarde peut être effectuée sur un cloud public ou en local sur des médias de stockage de capacité suffisante.
La mise en place d’applications numériques entraîne des changements importants d’organisation qu’il faut anticiper. Elle suppose une information sur les nouvelles tâches à effectuer et peut induire une réorganisation profonde des métiers d’une entreprise, comptabilité, ressources humaines, suivi des clients, service informatique.