La comptabilité analytique est une discipline qui permet de procéder au calcul de différents coûts. Elle n’est pas obligatoire mais fortement conseillée.

Qu’est-ce que la comptabilité analytique ? 

La comptabilité analytique est une comptabilité d’exploitation interne aux entreprises. Elle permet de localiser les zones de performance et de non-performance au sein d’une société en se focalisant sur le calcul de la rentabilité par poste, par produit, par atelier, par centre de décision… La comptabilité analytique est essentiellement tenue par les moyennes et grandes entreprises qui l’utilisent comme un outil de pilotage stratégique. Ainsi, elle est davantage destinée aux chefs de projet et aux cadres qu’aux comptables. En fonction de l’information recherchée, elle peut utiliser différentes méthodes comptables (méthodes GP, UVA, ABC, du direct costing, des coûts complets ou encore des coûts standards). La comptabilité analytique a plusieurs objectifs : identifier les coûts des différentes opérations et fonctions de l’entreprise (production, commercialisation, SAV…), déterminer les bases d’évaluation des éléments du bilan de l’entreprise, expliquer les résultats de l’entreprise ou encore identifier les différents leviers de croissance. A noter que la comptabilité analytique n’est pas obligatoire mais est largement conseillée car c’est une bonne pratique en matière de détermination des coûts. 

Méthodes de calculs de coûts de la comptabilité analytique 

Vous lancez votre entreprise ? Découvrez le logiciel de gestion le plus simple !
Découvrez Neofacture, le logiciel de comptabilité et facturation le plus simple pour les entrepreneurs. Idéal pour lancer votre activité, vous pouvez faire très rapidement vos devis et factures, suivre vos dépenses et exporter votre comptabilité. Ergonomique et facile à prendre en main, il est parfaitement adapté aux entrepreneurs. Testez-le gratuitement ici.

Il existe plusieurs méthodes qui permettent de calculer des coûts en comptabilité analytique. Pour rappel, un coût est une accumulation de charges sur un produit (coût variable, coût fixe, incorporable, non incorporable…). Voici les principales méthodes de coûts : 

  • La méthode des coûts complets : elle repose sur la distinction fondamentale entre les charges directes et indirectes 
  • La méthode des coûts partiels : elle repose sur la distinction entre les charges fixes et variables 
  • La méthode du direct costing : elle s’applique aux entreprises multi-produits ou multi-activités et retient que les charges variables dans un premier temps 
  • La méthode ABC (coûts par activité) : elle repose sur la notion de valeur (il faut découper l’entreprise par activité et non par fonction ou produit) 
  • La méthode des coûts cibles : elle repose sur le principe fondamental d’analyse de la valeur (l’objectif est de maximiser la satisfaction du client)

Facturer en tant qu’auto entrepreneur ou micro entrepreneur ? Rien de plus simple avec Neofacture.Facture auto entrepreneur micro entrepreneur

Pour bien suivre votre activité et surtout réaliser votre facturation dans les meilleures conditions, Neofacture vous propose un service en ligne simple et efficace, il existe une formule à partir 7 € ttc par mois… Testez gratuitement Neofacture !