La comptabilité d’engagement (ou comptabilité sur les débits) est le système de base pour l’enregistrement des opérations comptables. La comptabilité d’engagement est basée sur le principe de l’enregistrement de l’ensemble des flux économiques et financiers de l’entreprise. Elle présente certains avantages mais aussi des inconvénients. Explications.

La comptabilité d’engagement : c’est quoi ?

La comptabilité d’engagement consiste à enregistrer dans la comptabilité de l’entreprise l’ensemble des opérations au fur et à mesure qu’elles se produisent (date de facture ou date de livraison par exemple).

Contrairement à la comptabilité de trésorerie, l’enregistrement des opérations ne se fait pas en fonction des mouvements sur le relevé bancaire.

L’entreprise doit enregistrer toutes les factures de ventes et d’achats et toutes autres pièces justifiant une opération économique de l’entreprise au jour d’établissement de ces pièces. L’entreprise comptabilise ensuite les encaissements et les décaissements au jour où ils se produisent.

Quels sont les avantages de la comptabilité d’engagement ?

Il y a plusieurs avantages dans la comptabilité d’engagement :

  • La comptabilité d’engagement permet un suivi des dettes auprès des fournisseurs ou autres tiers et des créances auprès des clients ou autres tiers.
  • La comptabilité d’engagement permet, à travers ses comptes annuels (compte de résultat, bilan et annexes), de présenter l’ensemble des engagements pris ou reçus par l’entreprise.

Inconvénients de la comptabilité d’engagement ?

Quelques inconvénients sont à noter dans la comptabilité d’engagement :

  • Elle impose l’établissement d’un rapprochement bancaire entre le solde des comptes bancaires en comptabilité et le relevé bancaire. En effet, il existe un décalage entre les flux de trésorerie enregistrés en comptabilité et ceux apparaissant sur le relevé bancaire.
    Par exemple, un paiement par chèque effectué à un fournisseur à la fin de l’exercice et donc enregistré dans la comptabilité n’est pas pour autant positionné sur le relevé bancaire ; ceci provenant du décalage entre le paiement fait par l’entreprise à son fournisseur et la remise en banque du chèque par ce fournisseur.
  • La comptabilité d’engagement nécessite plus de temps au niveau de la saisie comptable durant l’exercice par rapport à une comptabilité de trésorerie.
    Par exemple : pour un achat de marchandises, il y aura 2 enregistrements. Un 1er enregistrement de facture qui représente l’engagement, puis un second avec l’enregistrement du règlement de la facture.
    Dans la comptabilité de trésorerie, un seul enregistrement aurait été nécessaire, car l’achat de marchandises est constaté lors du paiement du fournisseur.

Qui peut utiliser la comptabilité d’engagement ?

La comptabilité d’engagement est autorisée pour toutes les entreprises et associations.

Vous lancez votre entreprise ? Découvrez le logiciel de gestion le plus simple !
Découvrez Neofacture, le logiciel de comptabilité et facturation le plus simple pour les entrepreneurs. Idéal pour lancer votre activité, vous pouvez faire très rapidement vos devis et factures, suivre vos dépenses et exporter votre comptabilité. Ergonomique et facile à prendre en main, il est parfaitement adapté aux entrepreneurs. Testez-le gratuitement ici.

Normalement les associations peuvent tenir une comptabilité de trésorerie. Cependant, selon l’importance de l’association, de ses subventions, de son assujettissement à la TVA et à l’impôt sur les sociétés, elle peut également opter pour la comptabilité d’engagement.

Pour les entreprises relevant du régime BNC, le système comptable utilisé est, en général, la comptabilité sur les encaissements. Mais elles peuvent aussi opter pour la comptabilité d’engagement.

Pour les entreprises relevant du régime BIC, les sociétés soumises à l’IS et les entreprises appartenant au régime réel normal, la comptabilité d’engagement est obligatoire.

Les entreprises relevant du régime micro-BIC ou du régime réel simplifié sont soumises, par principe, à la comptabilité d’engagement mais peuvent, sur option, tenir une comptabilité de trésorerie.

Plus d’informations ?

Faites-vous aider par un expert-comptable qui pourra vérifier si vous pouvez opter pour la comptabilité de trésorerie et vous aider à mettre en place une organisation comptable adaptée à votre entreprise.

Facturer en tant qu’auto entrepreneur ou micro entrepreneur ? Rien de plus simple avec Neofacture.Facture auto entrepreneur micro entrepreneur

Pour bien suivre votre activité et surtout réaliser votre facturation dans les meilleures conditions, Neofacture vous propose un service en ligne simple et efficace, il existe une formule à partir 7 € ttc par mois… Testez gratuitement Neofacture !