Google va lancer des services bancaires

Google va lancer des services bancaires

Les banques traditionnelles seront de plus en plus en concurrence avec les acteurs de la tech. Le dernier GAFAM à s’intéresser à vos finances n’est pas le moins ambitieux puisqu’il s’agit tout simplement de Google.

Un nouveau venu dans le monde des services financiers. Crédit photo : Getty / NicolasMcComber

Google est déjà capable de monétiser vos données, il veut maintenant monétiser votre argent. Une diversification peu étonnante au vu de l’étendue des activités d’Alphabet : voitures autonomes, OS mobile, navigateur, moteur de recherche, trackers d’activité, domotique, biotechnologies… Pour l’instant le projet de services bancaires est encore très flou. On sait que Google s’allie avec 2 acteurs traditionnels, Citigroup et Stanford Federal Credit Union, afin d’offrir un « smart compte courant ».

Le nom de code du projet est « Cache » et personne ne sait pour l’instant ce que proposera vraiment Google. Il sera logiquement une extension de Google Pay et offrira d’après Google des « outils utiles pour gérer son budget ». Le service sera mobile first. Pour l’instant les ambitions de Google sont limitées. C’est The Stanford Federal Credit Union qui gérerait les aspects bancaires, Google se contentant d’offrir une expérience utilisateur de haut niveau.

Cette volonté de Google de s’immiscer sur les services bancaires n’est pas vraiment une surprise. Les acteurs de la tech ont pour l’instant connus de beaux succès de niche : N26, Revolut… Ces derniers arrivent à proposer aux utilisateurs connectés une expérience bien plus satisfaisante que les banques traditionnelles peu digitalisées. Avec un acteur aussi puissant que Google, on pourrait imaginer un déploiement au grand public beaucoup plus facile. Google suit en tout cas de peu Apple qui s’est déjà aventuré sur ce secteur avec le lancement d’une carte bancaire et de services dédiés. Facebook a de son côté tenté de lancer la cryptomonnaie Libra en partenariat avec des acteurs bancaires (Mastercard, Visa, Paypal…) malgré de nombreuses déconvenues.

A terme, l’intérêt de ce type d’offre pour Google est évident. Google possède déjà une immense régie publicitaire et des quantités gigantesques de données personnelles. Disposer de moyens de paiement propres ne sera qu’une brique de plus pour proposer une expérience d’achat toujours plus fluide et plus personnalisée. Évidemment, le degré d’intrusivité devient lui aussi immense. Google est plus que jamais l’entreprise qui nous suit et nous traque au quotidien, de la navigation web, au téléphone, en passant donc par nos achats ou notre situation financière.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×

Panier