Vous êtes débordé et enchaînez les devis. Vous établissez un énième devis pour un client. Mais après lui avoir envoyé, vous vous apercevez que le prix est erroné, en votre défaveur ! Pouvez-vous rectifier cette erreur ?

Avant-propos. Laissons de côté le cas d’une erreur en votre faveur. Déjà, votre offre de prix sera peut-être écartée au profits de concurrents. Ensuite, si le devis est accepté, vous le réaliserez et le facturerez comme convenu. Notez toutefois que si l’erreur est une simple erreur d’adition, il est conseillé de la rectifier lors de la facturation, car le client risque de s’en apercevoir et de vous en faire la remarque au moment du paiement.

Le devis n’a pas été accepté…

On va trop vite… Comme beaucoup, vous rédigez vos devis le soir ou le week end. Une erreur de calcul, un manque d’attention, l’oubli d’un poste… et vous offrez de réaliser votre travail pour des centaines voire des miliers d’euros de moins que le prix normal !

Juridiquement… Votre devis, tant qu’il n’est pas accepté, est une offre ferme et, en principe, définitive, d’effectuer un travail déterminé pour un prix fixé. L’offre est valable pour un temps limité, tel que vous l’avez indiqué dans le devis. À défaut, il est valable pour une durée raisonnable (deux mois).

Conseil. Si vous vous apercevez de l’erreur avant l’acceptation du devis par le client, corrigez et adressez votre devis rectifié au plus vite au client. Précisez que ce nouveau devis annule et remplace le précedent. Faxez-le ou envoyez-le par courrier, par LRAR si les montants sont importants !

Si le devis a été accepté…

C’est trop tard ? Votre client accepte très rapidement votre offre, certain de ne pas en avoir une meilleure d’un concurrent. Ou simplement, vous vous apercevez trop tard de l’erreur commise.

Vous lancez votre entreprise ? Découvrez le logiciel de gestion le plus simple !
Si des dinosaures de la facturation ont montré le chemin, c’est la souplesse, la flexibilité, la légèreté et la sécurité de Neofacture et des logiciels en ligne qui répondent le mieux aux besoins et à la mobilité des entrepreneurs d’aujourd’hui.

Une erreur manifeste avant exécution… Par exemple, votre offre de fourniture et pose de dix fenêtres en PVC s’élève à 850 € au lieu de 8 500 €. Il s’agit d’une erreur purement matérielle (il ­manque un zéro), évidente pour toute personne un minimum informée des prix du marché. Dans ce cas, comme le devis a été accepté et est devenu le prix du marché, signalez l’erreur à votre client avant d’exécuter le contrat et demandez-lui ­d’accepter le prix correct. S’il insiste, refusez d’exé­cuter le marché en lui faisant prendre conscience qu’il n’aurait guère de chance devant un juge face à une telle erreur.

Une erreur manifeste après exécution… Vous ne constatez votre erreur qu’au moment de ­facturer, et donc après avoir exécuté la prestation. Vous ne pouvez pas, en principe, facturer à un prix différent du prix convenu initialement. Dans ce cas, la seule solution pour obtenir un règlement au prix normal serait d’obtenir une décision judiciaire favorable, mais rien n’est gagné…

Votre fournisseur augmente ses prix ?

Une augmentation à votre charge… Si votre fournisseur augmente ses tarifs entre l’établissement du devis et son acceptation par votre client, vous ne pouvez pas répercuter cette hausse sur votre client, sauf clause de révision de prix.

Conseil. Mentionnez clairement une date de validité de votre offre de prix dans votre devis : « Le présent devis est valable jusqu’au … » Si les prix, dans votre secteur d’activité, évoluent rapidement, prévoyez une durée de validité relativement ­courte (un mois ou quinze jours). Et pour éviter l’impact négatif de cette date limite, précisez : « Au-delà de cette date, merci de nous consulter. »Tant que votre client n’a pas accepté votre devis, une erreur de prix peut être rattrapée. Et, d’une manière générale, vous avez intérêt à assortir vos offres de prix d’une période de validité (entre quinze jours et deux mois).

source : mesalertesetconseils.fr

Facturer en tant qu’auto entrepreneur ou micro entrepreneur ? Rien de plus simple avec Neofacture.Facture auto entrepreneur micro entrepreneur

Pour bien suivre votre activité et surtout réaliser votre facturation dans les meilleures conditions, Neofacture vous propose un service en ligne simple et efficace, il existe une formule à partir 7 € ttc par mois… Testez gratuitement Neofacture !

quis libero. mattis sed lectus venenatis accumsan felis quis, tempus elit.