Cela fait aujourd’hui 10 ans que le fameux régime auto entrepreneur a fait son apparition dans l’Hexagone. Une décennie après, ce statut a séduit près d’1 350 000 indépendants, d’après l’ACOSS (L’Agence centrale des organismes de sécurité sociale). Un succès incroyable qui s’explique notamment par deux notions primordiales : liberté et création.

Devenir auto entrepreneur, c’est être libre ?

La liberté de démarrer rapidement

Créer on auto entreprise et devenir auto entrepreneur, pour celles et ceux qui sont passés par là, est d’une facilité incroyable :

  • Quelques dizaines de minutes pour lancer la procédure en ligne et créer sa micro entreprise.
  • Quelques jours ou semaines pour recevoir enfin son numéro de SIRET et pouvoir facturer des prestations.

Par ailleurs, tout ceci est gratuit. Notez néanmoins que pour les activités artisanales, un Stage de Préparation à l’Installation (SPI) est conseillé (plus obligatoire) et coûté 250€, et que les activités commerciales exigent l’obtention d’une immatriculation (obligatoire) au registre spécial des agents commerciaux (RSAC) vous coûtera environ 26 €.

Travailler comme on l’entend

Dis comme ça, cela semble un peu naïf et idéaliste.

Mais devenir micro entrepreneur, c’est aussi se donner l’opportunité de travailler selon ses termes :

  • déterminer ses propres horaires
  • décider de ses tarifs
  • décider de ses congés
  • choisir de travailler chez soi ou dans un bureau (coworking ou bureau individuel).

L’adage tant usité « être son propre patron » n’est après tout peut-être pas si loin de vous ?

Devenir freelance pour créer

Et créer comme on l’entend

Devenir freelance, c’est en effet se donner la possibilité de créer quelque chose à son image.

Si tant d’aspirants freelances font la bascule depuis 10 ans vers l’auto entreprise, c’est aussi parce qu’ils ont en eux ce désir de créer quelque chose de leurs mains. De donner vie à une idée et créer de la valeur.

Si près d’1 350 000 d’aspirants travailleurs indépendants se sont lancés depuis près de 10 ans, c’est aussi parce qu’ils sont porteurs d’une ou plusieurs compétences uniques. En tant que consultant (marketing, commercial, etc) ou en tant que créateur d’un projet, appelé à devenir une startup, un e-commerce, une entreprise…

Être micro entrepreneur, c’est donc se lever tous les jours avec la liberté de défendre ses idées.

Vous lancez votre entreprise ? Découvrez le logiciel de Facturation et comptabilité le plus simple !
Découvrez Neofacture, le logiciel de comptabilité et facturation le plus simple pour les entrepreneurs. Idéal pour lancer votre activité, vous pouvez faire très rapidement vos devis et facture, suivre vos dépenses et exporter votre comptabilité. Ergonomique et facile à prendre en main, il est parfaitement adapté aux entrepreneurs. Testez-le gratuitement ici.

Des aides pour les créateurs de projets

Et pour aider les auto entrepreneurs à se lancer dans cette aventure si excitante, plusieurs dispositifs ont été créés par le gouvernement français pour soutenir la création :

  • l’ACRE tout d’abord, soit une une année entière d’exonération des cotisations sociales à réaliser auprès de l’URSSAF.
  • L’ARCE ensuite, soit la possibilité quand on est chômeur de retirer 45% de ses allocations chômages, en deux fois (22,5%, puis 22,5% 6 mois après) pour booster une création d’entreprise (l’auto entreprise rentre dans ce cadre.

Autant d’opportunités donc qui expliquent aisément les 300 000 à 400 000 nouveaux micro entrepreneurs que nous observons chaque année.