Tâche indispensable et obligatoire (légalement parlant), la facturation pouvait se faire avec un simple document Excel mais dès le 1er janvier 2018 cette pratique sera illégale.

 En 2020, toutes les entreprises en France, grandes ou petites seront équipées d’un logiciel pour l’émission de factures (Selon l’arrêté du 22 mars 2017). En effet, depuis 2012, l’Etat impose la dématérialisation des factures.

Depuis cette date, les fournisseurs ont la possibilité de transmettre leurs factures sans passer par la case « papier / enveloppe ».  Véritable gain pour l’entreprise, il ne faut plus attendre pour s’équiper.

La grande difficulté consiste alors à choisir le logiciel qui vous permettra à la fois d’optimiser vos coûts, de vous faciliter la tâche et d’évoluer en même temps que votre activité. Petit tour d’horizon des principaux logiciels de facturation pour TPE.

LOGICIEL DE FACTURATION : LES INDISPENSABLES

Un logiciel de facturation pour TPE peut tout faire : mailing, gestion de la relation client, enregistrement des dépenses et des recettes, journal de ventes, journal de trésorerie, tableau de bord, comptabilité, etc. Mais ces éléments ne sont pas indispensables. En revanche, un logiciel de facturation doit obligatoirement permettre :

  • De créer et enregistrer des clients pour pouvoir créer rapidement des documents ;
  • De créer des modèles de documents, toujours pour pouvoir rapidement créer un document ;
  • De créer des devis et des factures (et idéalement des bons de commande) ;
  • De gérer la TVA (et différents taux de TVA) ;
  • De créer ses propres unités ;
  • De numéroter automatiquement les factures (d’un point de vue légal, les numéros de factures doivent se suivre, sans trous !).

Un calendrier est déjà mis en place par l’Etat pour la mise en application de l’arrêté :

  • 1er janvier 2018 : obligation pour les entreprises de taille intermédiaire. (de 250 à 5 000 salariés)
  • 1er janvier 2019 : obligation pour les petites et moyennes entreprises. (de 10 à 250 salariés) 
  • 1er janvier 2020 : obligation pour les très petites entreprises. (moins de 10 entreprises) 

Nous avons établi une liste de quelques logiciels qui répondent à ces exigences, logiciels sécurisés satisfaisants aux conditions d’inaltérabilité, de sécurisation, de conservation et d’archivage des données.

LISTE DE LOGICIELS DE FACTURATION CERTIFIÉS POUR TPE

  • Neofacture : C’est le choix de Petite-Entreprise.net. neofacture est le logiciel de facturation gratuit sans doute le plus abouti du marché. Il est le fruit de 25 ans de recherche et développement par CIJ. Nous avons pu utiliser ce logiciel de gestion gratuit pandant 30 jours. Il présente beaucoup d’avantages, une prise en main immédiate et des fonctionnalités d’assistance intégrées dans sa version start : relances automatisées, alertes, etc. Il est dédié aux créateurs d’entreprise comme aux entreprises allant jusqu’à 20 salariés (TPE-PME). neofacture est évolutif et fonctionne par modules que l’utilisateur peut ajouter. Utilisez d’abord la version start, qui répond aux besoins essentiels du dirigeant : faire des devis, facturer, relancer ses clients, reporting et tableau de bord, etc. Le logiciel neofacture est disponible depuis le mois de juillet 2017.
Dès le 1er janvier 2018, en cas de défaut de l’utilisation d’un logiciel de facturation, le montant de l’amende est fixé à 7500 € et le chef d’entreprise dispose de 60 jours pour se mettre en conformité par rapport à la loi anti-fraude à la TVA. Pour en savoir plus, cliquez ici.
  • Neofacture – croisance : à partir de 32€/mois. Installé sur votre poste, le Neofacture – croisance est simple à utiliser et permet de créer devis et factures très simplement, comme de transformer un devis en facture. Il permet en outre d’envoyer. Il offre en outre un tableau de bord permettant de visualiser en un coup d’œil le CA, les factures en retard, etc.
  • Neofacture – Start : à partir de 12€/mois. Également installé sur votre poste, Neofacture – Start  offre sensiblement les mêmes fonctionnalités que Ciel compta. La version à 15€/mois permet en outre de suivre sa trésorerie, ses recettes et dépenses
  • Piedanna.eu : plus cher (à partir de 35€/mois), Piedanna.eu est un logiciel en SaaS, c’est-à-dire complètement en ligne et installé sur un serveur distant. Plus qu’un simple logiciel de facturation, c’est une base qui peut devenir un véritable CRM, un outil de gestion de la relation client et de comptabilité. Il intègre en effet une multitude de modules qui vont de la gestion de stock aux notes de frais en passant par l’emailing, les agendas collaboratifs, etc.

Cette liste est bien évidemment non-exhaustive et incomplète mais elle vous présente succinctement les principaux logiciels de facturation utilisés aujourd’hui par les TPE. A vous de choisir.