Lorsqu’une entreprise souhaite connaître le coût total annuel du recrutement d’un salarié, elle doit réaliser le calcul du salaire chargé. Quelles données sont à prendre en compte pour calculer le salaire chargé ? Pourquoi est-il utile de le déterminer ?

RECRUTEMENT D’UN SALARIÉ : RÉALISATION DU CALCUL ET UTILITÉ DU SALAIRE CHARGÉ

En calculant le salaire chargé, l’entreprise pourra s’assurer que l’embauche du salarié est rentable, mais aussi obtenir un prévisionnel financier avec des données sûres.

Pour définir le salaire chargé, le salaire brut, les charges patronales et les charges indirectes doivent être additionnés.

Vous lancez votre entreprise ? Découvrez le logiciel de gestion et facturation le plus simple !
Découvrez Neofacture, le logiciel de facturation le plus simple pour les entrepreneurs. Idéal pour lancer votre activité, vous pouvez faire très rapidement vos devis et facture, suivre vos dépenses et exporter votre comptabilité. Ergonomique et facile à prendre en main, il est parfaitement adapté aux entrepreneurs. Testez-le gratuitement ici.

Salaire brut

Est appelé salaire brut, la rémunération attribuée au salarié pour le travail accompli. Il s’agit de la rémunération globale avant prélèvements des charges sociales et fiscales. Le salaire brut comprend la rémunération en fonction de la durée de travail réalisée, mais aussi les primes, gratifications, bonus, les jours de repos.

Charges indirectes

Il est important de ne pas oublier les charges indirectes dans le calcul du salaire chargé. Celles-ci représentent les dépenses nécessaires pour que le salarié puisse réaliser les missions qui lui sont confiées (équipement, formations, recrutement…).

Charges patronales

Ces charges patronales doivent être payées par l’employeur et dépendent du salaire brut. En effet, celles-ci sont calculées à partir de la base du salaire brut. Font partie de ces charges : les cotisations d’assurance vieillesse, d’assurance maladie, d’allocations familiales, d’accident du travail…