Beaucoup d’entrepreneurs comprennent mal les différences entre TVA collectée, TVA déductible, TVA à payer (TVA à décaisser), ou encore crédit de TVA. Il semble que ces termes engendrent beaucoup de confusion.

Il est très simple de suivre votre TVA collectée avec un logiciel de facturation tel que Neofacture, grâce aux différents rapports téléchargeables que nous offrons.

Ces notions sont simples, et ces 4 points essentiels vous aideront à ne plus jamais les confondre.

TVA collectée

La TVA collectée est le montant de TVA que vous avez collecté sur vos ventes. Lorsque vous vendez un produit ou un service, l’État prélève une taxe sur la Valeur Ajoutée.

Exemple : Pour une vente de 100 € HT, avec un taux de TVA à 20 %, vous avez collecté 20 € de TVA, qu’il faudra un jour rendre à l’État.

TVA déductible

À l’inverse, la TVA déductible est le montant de TVA que vous avez payée sur vos achats, et que vous pouvez déduire de votre déclaration de TVA.

Vous lancez votre entreprise ? Découvrez le logiciel de gestion le plus simple !
Découvrez Neofacture, le logiciel de comptabilité et facturation le plus simple pour les entrepreneurs. Idéal pour lancer votre activité, vous pouvez faire très rapidement vos devis et factures, suivre vos dépenses et exporter votre comptabilité. Ergonomique et facile à prendre en main, il est parfaitement adapté aux entrepreneurs. Testez-le gratuitement ici.

Exemple : Pour un achat de 50 € HT, avec 20 % de TVA, vous avez payé 10 € de TVA, que vous pourrez déduire de votre déclaration de TVA.

TVA à payer

En fin de période, la différence entre la TVA que vous avez collectée, et la TVA déductible, donne la TVA à payer. Ce montant, également appelé TVA à décaisser, est à payer à l’État.

Exemple de calcul de la TVA à payer (ou calcul de la TVA à décaisser) : Si en fin de période vous n’avez effectué que votre vente de 100 € HT, et votre achat de 50 € HT, vous devez 10 € à l’État. Ce qui correspond à une taxe de 20 % sur les 50 € (100-50) que vous avez gagnés.

Le crédit de TVA

Et si à l’inverse vous avez avancé plus de TVA que vous n’en avez collectée, vous pouvez bénéficier d’un crédit de TVA.

Exemple : Si en fin de période, vous avez effectué uniquement votre achat de 50 € HT. L’État vous doit les 10 € que vous avez avancés sur cet achat.